Chasse-au-trésor-littéraire-ng - LE FORUM

17 décembre 2017 : 15h01

Seuls les utilisateurs connectés peuvent contribuer sur ce forum.
Si vous êtes inscrit, vous pouvez vous connecter en utilisant le formulaire ci-après.
Sinon, vous pouvez vous inscrire en sélectionnant le choix Inscription du menu principal.

Chasse-au-trésor-littéraire-ng - LE FORUM

Auteur Sujet: Avoir... au passif  (Lu 1068 fois)

*aCOSwt

  • Administrateur
  • Messages: 271
    • Métaphysique de puissance
Bonjour,

Voilà! Je reconnais que l'incongruité du titre même de ce message révèle la réponse à ma question maintenant... peut-être ne serait-ce qu'un point de vue comptable...

Donc... j'ai bien appris, en son temps, de savants linguistes, que le verbe avoir ne supportait pas le passif. Point à la ligne.  >:(

Depuis, j'ai vu que certains dictionnaires admettaient (comme populaire) le très vilain "J'ai été bien eu".  ::)  ???

Maintenant, on avait aussi eu Verlaine : "Prodigue et dédaigneux, sur tous, des choses eues"

Et puis enfin ce "eu égard" à valeur passive (égard étant eu)

Alors voilà, si quelque visiteur mieux au fait que moi des décisions contemporaines pouvait me renseigner, je lui en saurai gré.

Donc... pour résumer :

Le verbe avoir est-il toujours considéré comme ne supportant pas le passif, son usage par Verlaine entre dans le cadre de la licence poétique et "eu égard" est une expression figée...

Ou alors, au contraire,

L'usage d'avoir au passif est désormais légitimé et je peux sans faute dire "eus égards", "eue honte"... etc...
Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!